Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mars 2010 4 11 /03 /mars /2010 21:15

certificat-navigabilite-lynx.jpg


I - Certification du Lynx :
 
La certification en CNRA (Certificat de Navigabilité Restreint* d'Aéronef)  du Lynx par les pouvoirs publics (DGAC et GSAC), vient d'être acquise.

* "Restreint" car avion dit de "construction amateur"

L'avion a démontré, outre une excellente stabilité autour des 3 axes et un centrage statique quasi invariable avec la charge en passagers et carburant, des performances très proches de celles qui avaient été calculées.

Revoir l'article : "
le lynx en quelques mots"


II - Principales caractéristiques du Lynx :

Voici les principales d'entre elles, avec 2 passagers à bord, et les 2 réservoirs d'essence presque pleins(charge maxi autorisée au décollage : 660 kg) :

                    1/  moteur Wankel en régime continu, à 75% de sa puissance nominale de 100CV, soit à 6000t/min ;  train rentré ; avion en palier :
                         - vitesse de croisière de 220 km/heure (à 60% : 193 km/heure)
                         - consommation essence de 22 litres à l'heure (à 60% : 18,6 litres à l'heure)
                         - autonomie supérieure à 2 H 30 min. (à 60% : 3 heures)

                    2/ décollage, piste en dur: conditions normalisées : 15°C et 1013 hPa
                         - avec vent plein travers démontré, supérieur à 38 Km/heure
                         - roulage + distance de passage des 15 mètres, corrections faites ramenant la température ext. et la pression atmosphérique à 15°C et 1013 hPa = 185m + 195m = 380 m
                         - vitesse de décollage : 90 km/heure (particularité : pas de volets au décollage)
                         - vitesse de montée : 3,2 m/s à 115 km/heure (3,7 m/s avec un seul passager)

                    3/ atterrissage: conditions normalisées : 15°C et 1013 hPa
                         - vitesse stabilisée en finale, train sorti verrouillé, tous volets sortis : 120 Km/heure
                         - arrondi : à 90 km/heure
                         - distance d'atterrissage, tous volets sortis, avec passage des 15m, sans freinage, piste en dur : 196 m + 341 m = 537 m   (avec freinage : 400 m)
 

On vérifie sur le Lynx l'intérêt, en vitesse et économie de carburant, du train rétractable.

On pourra utilement se reporter aux n° 251 et 252  des "cahiers du RSA". Certes, un train rétractable, ça pèse un peu, ça coûte presque le prix d'un petit moteur d'avion, (élément probablement décisif au choix généralisé actuellement par de nombreux constructeurs d'avions légers), c'est moins confortable qu'un train fixe à lame élastique amortie, (mais pas celui du Lynx : probablement le premier train rétractable à lame élastique amortie !)

Reportez-vous à mes articles sur "le train rétractable" :
Un train rétractable "confortable" et + astucieux qu'il n'y parait  
Vérification et modification du train d'atterrissage ,train-en-fonctionnement_0001bis.jpg

Ça peut s'oublier à l'atterrissage ... mais se poser "train rentré" sur l'eau ou sur terrain difficile donne aussi beaucoup plus de chances de survivre ! C'est un choix !

Toutefois, amis concepteurs, ne vous lancez pas dans la conception d'un train rétractable si vous n'êtes pas déjà un bon mécanicien-concepteur : la cinématique, les calculs, les nécessaires essais au banc, les modifications, etc ... attention !



III - Avantages de cette certification en CNRA

Pendant la période d'essai, voici quelques limitations et interdictions qui concernaient  les évolutions de l'avion (immatriculé alors F-WMAF).

- Vols limités à un rayon de 40 Km autour de Persan-Beaumont.

- Interdiction d'atterrir hors aérodrome de Persan (sauf situation d'extrême urgence ; les aérodromes voisins étant informés de la présence possible du Lynx).

- Interdiction de l'emport de tout passager.

Par ailleurs, l'avion, maintenant immatriculé F-PMAF, peut se rendre dans la plupart des pays étrangers.






 A voir aussi :

1er vol du Lynx
Le Lynx en quelques mots
La vidéo du vol
Le refroidissement en question
Le moteur Wankel : l'aventure du piston rotatif





Si cet article vous a plu, inscrivez-vous à ma Newsletter sur ce lien.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Philippe - dans Divers
commenter cet article

commentaires

Jim 09/02/2010 09:43


Récompense des efforts d'une longue aventure... qui n'est sans doute pas finie ! FELICITATIONS !
Félicitations aussi à ton webmaster.

Fratern's,


Profil

  • Philippe
  • Ingénieur Arts & Métiers retraité, ancien de Nord-Aviation et de la Sagem, pilote privé d'avion et de planeur depuis 1960.

          POUR ME CONTACTER : plauren@free.fr
  • Ingénieur Arts & Métiers retraité, ancien de Nord-Aviation et de la Sagem, pilote privé d'avion et de planeur depuis 1960. POUR ME CONTACTER : plauren@free.fr

Traducteur

Pour me contacter, cliquez sur "Ecrire un commentaire" en bas de page, ou bien laissez votre message dans le livre d'Or du Lynx (Colonne de droite, en bas).

Cliquer pour traduire :English deutschEnglish español Italiano Português  

 

Visiteurs

 personnes ont visité ce blog. 


 Mettre ce site en page de démarrage

D'où venez-vous ?

aeriens


Horaire et calendrier

Articles Par Catégorie

Livre d'Or du LYNX